Sabine Weiss Suisse, née en 1924

Sabine Weiss est née en Suisse en 1924. En 1942, elle se demande quoi faire de sa vie, et décide de poursuivre une carrière dans ce qu’elle aime : la photographie. La mère de Weiss a montré très jeune ses galeries d’art et ses églises romaines, et son père chercheur-chimiste aimait la voir imprimer ses photos avec les ressources disponibles à l’époque. De 1942 à 1945, elle est apprentie chez Boissonnas à Genève, maison d’une dynastie de photographes qui fête ses 80 ans.
En 1945, Sabine Weiss s’installe dans un atelier à Genève, mais en 1946 elle décide de quitter sa ville d’enfance pour vivre à Paris. Elle savait qu’il n’y avait pas de retour en arrière. Elle a demandé à Willy Maywald de devenir son assistant. En 1949, elle rencontre le peintre Hugh Weiss et réalise tout de suite qu’elle passera sa vie avec lui. Sabine Weiss a commencé à vraiment maîtriser son métier et a commencé sa longue carrière, expérimentant la mode, le photojournalisme, la publicité et tout le reste.
Pendant son temps libre, elle aimait immortaliser les profondeurs de l’homme en toute simplicité. Ses photographies ont ému Edward Steichen lors de la préparation de sa grande exposition « La famille de l’Homme » et il a décidé de présenter trois de ses images. Son travail a été présenté dans Le New York Times, Newsweek, LIFE, Vogue, Elle et a reçu des commandes de grandes institutions, notamment de l’OTAN. Bien qu’elle ait contribué à de nombreuses publications, la photographie de rue de Weiss n’a jamais été mise en scène. « Toutes les photos que je prends sont entièrement instantanées », dit-elle.  » Ce que j’aime, c’est faire une photo instantanée. Même s’il n’y a pas de monde, j’aime le clic, clic, clic. Je n’attends jamais. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.